Divers,  Spectacles,  Tous les articles

Gala de boxe anglaise 2012 aux Halles Martenot

Après la série de portraits de boxeurs publiée il y a 1 mois, voilà les photos prises lors des combats. Il y avait comme l’année passée un mix de combats amateurs et de combats pro qui se sont succédé jusqu’à minuit sous les Halles de la place des Lices. Le traitement a été (un peu) plus long que les portraits car j’avais quand même à la fin de la soirée plus de 1500 photos (40Go…) :-p

Si vous relisez mon article de l’année dernière, j’avais regretté de ne pas avoir fait plus de photos au grand angle. J’étais resté sur des cadrages assez serrés car c’est ce que j’avais en tête en y allant. Mais cette année, j’avais justement envie de me rattraper et j’ai fait pas mal de plans plus larges en utilisant notamment le Canon 35 f1.4L (sur 5D Mark II) et ça donne donc un rendu totalement différent ! C’était d’ailleurs ma première « vraie » série avec cet objectif et cette focale assez large permet vraiment de se sentir « dedans » à condition d’être près de l’action comme sur les photos 16 et 23 par ex. En cadrant plus large ça m’a aussi permis d’inclure sur certaines images le « 3ème homme » présent sur le ring : l’arbitre ;-) Tout au long de la soirée, j’ai également shooté au 50, 85 et 135.

Il y a eu de très beaux combats et notamment celui que Sébastien « Le Scorpion » Cornu a disputé contre David Kiilu (Kenyan) pour, au final, emporter la ceinture WBF Intercontinental ! Pour apporter quelques précisions : un combat comme celui-là c’est quand même 12 rounds de 3 minutes… Ça peut sembler peu mais pour avoir fait un peu de boxe anglaise « éducative » cette année, c’est vraiment énorme !

Merci à Hervé Voisin d’être venu en renfort ainsi qu’à Cédric et au CPB pour l’accueil ! Bonne visite à vous et n’hésitez pas à ajouter un petit commentaire ou à poser vos questions ci-dessous.

12 commentaires

  • Lams

    La série est vraiment superbe. J’ai eu un coup de coeur pour la première photo de la série qui pour moi est surement la plus immersive. (et mention spéciale pour la 8 e la 11 qui sont plein de poésie). Techniquement, je trouve ça très propre.
    Bref,
    Bonne continuation
    PS : Dernièrement, j’étais en train de couvrir un gala étudiant, (beaucoup de mouvement, ambiance de boîte de nuit et beaucoup de gens saoul…). J’ai pensé faire la soirée au 50 mm mais lorsque la fanfare de l’unniversité est arrivée, j’ai vite compris qu’il fallait absolument que j’opte pour un angle plus large ^^.

  • Antoine

    Très belle série et bon choix de photos dans les couleurs et les actions. J’aime beaucoup !

    Il faudra que tu m’amènes ce 35mm un jour, il a l’air plutôt sympathique !

  • bonplanphoto

    Encore une fois une très belle série qui change de tes sujets habituels. j’ai particulièrement apprécié la diversité des cadrages et ce 35mm transmet bien l’ambiance des Halles!

    Un régal

  • Bu5hI

    Salut, encore du très bel ouvrage.
    22 et 38 ont ma préférence. La lumière est très bien gérée malgré des vitesses assez hautes. Une belle netteté aussi. Et même à f/2 tu as une pdc assez « grande ».
    Petites questions techniques :
    En quel mode AF étais tu?
    Quelle mesure d’exposition?
    Avais tu un flash ou la lumière du ring était elle suffisante?
    Dans quel mode es tu? (S,A ou M)
    J’ai fais un gala de boxe française il y a peu et je n’ai pas su trouver les bons réglages, vraiment beaucoup de déchet, MAP, exposition,…. Le ring était mal éclairé aussi, 4 halogène de 300W au dessus au mlilieu….mais bon pas d’excuses.
    Désolé de te mitrailler de questions mais je trouve tes images vraiment top donc si je peux apprendre une fois de plus via ton blog….
    Merci d’avance et encore bravo.

    Photographiquement et cordialement.

    • Guillaume Ménant

      Salut et merci pour ton message ! Concernant la partie technique, j’étais en AI-Servo en sélectiionnant manuellement le colimateur qui me semblait le plus approprié pour chaque « action ». J’ai été tout le long en manuel avec simplement la lumière des spots au dessus du ring et de ce point de vue là c’était top car ces spots envoient du lourd ^^ Ca permet en montant un peu en ISO de rester à des vitesse très élevées pour figer le mouvement.

      Après un facteur assez important (en tous cas chez Canon et encore plus avec un AF comme celui du 5DII), c’est les objectifs. Ceux que j’ai utilisé ont un AF rapide voir très rapide et ça aide bien je pense.

      PS : Pas de soucis pour les questions ;-)

  • domi

    Bonjour et bravo pour ce superbe reportage …. que je découvre avec 1 an de décalage ….

    J’ai une question : je suppose qu’il n’y avais qu’un seul boitier : comment se gère le choix ? pas trop dans la crainte de rater un super gros plan au 135 quand on est au 35 et l’inverse ?

    On se fait un 1/3 de round avec chaque objo ? on sépare le gala en 3 phases , 35,85 et 135 et tant pis pour les plans « non shootés » en se disant que « statistiquement » il y a autant d’opportunités par round et par combat ?

    Je ne suis pas sûr que ma question soit bien limpide désolé ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *